28 octobre 2020

Délices de Noël

Toujours pareil. Au détour d’une visite sur le site Entre2Lettres, voici un court texte sur Noël. Un peu absurde et pas du tout abouti.

Depuis le début du mois, je ne m’illusionne plus sur mon compte, c’est moi qu’on mangera à Noël. Je ne sais pas encore si je serais tartinée sur une tranche de pain d’épices, entre le foie gras et le confit d’oignon, ou encore si je finirais dans la marmite d’un plat mijoté pour cette occasion. Seuls les coups de fourchettes ou de couteaux vigoureux me faisaient craindre d’abîmer mes belles cuisses. Quand j’appris par le plus grand des hasards que je figurais sur le menu de Noël, ma première réaction fut des plus banales : tout comme ma grand-mère l’année dernière, je finirais dans l’estomac d’une famille. Cela ne m’étonnait guère. C’était une tradition depuis des générations et personne n’y échappait. Certains passaient entre les mailles du filet : la preuve, mon grand-père était encore là…pour le moment. Aussi, quand mon nom fut tiré au sort, je sautais de joie à l’idée d’apporter ma petite contribution personnelle. J’allais enfin être parfumée des épices les plus savoureuses, être enduite d’une huile d’olive des plus exquises et figurer enfin dans le fameux livre de recettes que notre aïeule nous avait légué il y a des siècles. J’avais déjà parcouru ce livre à maintes reprises en espérant secrètement que je ferais un jour partie du menu. Je ne pensais pas que j’aurais l’honneur d’être installée dans les assiettes un jour aussi joyeux que celui de Noël. Je me disais qu’au mieux, je passerais à la casserole pour les fêtes de Pâques. La légende raconte d’ailleurs que ce n’est pas le meilleur moyen pour être cuisinée : l’huile dans laquelle on grésille est aussi douloureuse qu’un passage au four pour se faire dorer la pilule. Alors quitte à choisir, je préfère une cuisson lente pour que ma peau puisse enfin prendre une jolie teinte caramel. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *